Preah Vihear (nord du Cambodge)

                                                                                                                                                            Toutes photos ©

 

Superbe site khmer dans un écrin géographique unique au Cambodge, le site sacré du temple de Préah Vihéar, consacré à Vishnu, Shiva et Brahma, est situé au sommet d'une montagne de 625 mètres (éperon de la chaîne des Dangrek). Il domine d'un à-pic la vaste plaine du Nord-Cambodge. Ce sanctuaire du XIème siècle, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO (2008), est malheureusement surtout connu depuis 2-3 ans comme point de fixation d'un conflit territorial entre le Cambodge et la Thaïlande. Il est vrai que pendant bien des années l'accès par la route en était facile depuis le royaume voisin et que même la guichetterie pour y accéder était le fait des Thaïlandais.

Aujourd'hui, le Cambodge, dont les droits sont clairement reconnus au plan international (frontière fixée en 1908/09, reconfirmée par un arrêt de la Cour internationale de justice de 1962), a développé un accès sur la face la plus pentue de la montagne dans le cadre d'un plan directeur visant à l'obtention du label PM de l'UNESCO. En raison des tensions, c'est actuellement le seul accès possible au monument, l'accès depuis le Nord (Thaïlande) étant fermé.

 

Un lieu et une visite certes très particuliers (voir blogue et ci-dessous).
Nous ne pouvons que recommander la visite à toutes celles et ceux que passionnent l'histoire et l'art khmers.

 

 

                  

 

                                                                          Portique, Gopura V (vers le Nord)

 

"Le Temple de Préah Vihéar date de la première moitié du XIe siècle. Son histoire complexe remonte cependant au IXe siècle, époque à laquelle un ermitage a été fondé. Ce site est particulièrement bien préservé, essentiellement en raison de sa situation reculée."

"Le Temple [est un ] ensemble architectural unique composé d’une série de sanctuaires reliés entre eux par un système de chaussées et d’escaliers le long d’un axe de 800 mètres, est un chef-d’œuvre remarquable de l’architecture khmère, de par sa topographie, ses décors et sa relation avec le cadre naturel spectaculaire."   (2 citations de l'UNESCO)

 

 

                                                                       L'ensemble du site s'étend sur 154 ha.

 

 

Panneau avancé à... Siem Reap

 

 

Preah Vihear, juste à la frontière avec la Thaïlande

 

A droite la montée à pied par le vieil escalier (2'242 marches)
 tout droit: le portail d'entrée et de contrôle
permettant d'accéder au site par la nouvelle route.

 

 

Vue depuis la plaine sur l'éperon rocheux

de Préah Vihéar (chaîne des Dangrek)

 

 

 La montée depuis la plaine s'effectue actuellement par la toute nouvelle route construite par les Cambodgiens (ci-dessus).

Le dernier segment est particulièrement abrupte (ci-contre).

Il est obligatoire de louer un véhicule 4x4 du site, dépense qui s'ajoute à celle du trajet de 220 km depuis Siem Reap.

Par contre le ticket d'entrée est gratuit.   ;-)

 

Le site est actuellement un camp militaire que le visiteur agréé traverse sans être autorisé à faire de photos dans les secteurs sensibles (tranchées, nids de mitrailleuses et installations similaires).

 

 

Panneau typique de la protection de monuments
en zone de conflit
.

Cela n'a pas empêché l'armée thaïlandaise de tirer quelques obus sur le site
(sans dégâts majeurs, bien heureusement).

 

A gauche Gopura IV

 

Accès au portique d'entrée du Gopura V

 

Au fond, à quelques dizaines de mètres, le no-man's land
entre le Cambodge et la Thaïlande

 

 

L'escalier original en pierres de taille, menant de la plaine
au sommet, n'étant plus pratiquable et nécessitant
à l'idéal un investissement important,
 les autorités cambodgiennes l'ont provisoirement
flanqué d'un escalier en bois de 2'242 marches permettant au pélerin ou au voyageur prêt à l'effort de monter à pied.

 

Il était, au moment de notre voyage (février 2012),
interdit de photographier cette zone.

Ici le marquage de la plateforme d'arrivée: nombre de stations avec banc de repos (191) et de marches (2'242).

 

Drapeaux hissés marquant clairement le territoire
ainsi que le classement par l'UNESCO du monument
en tant que patrimoine de l'humanité.

 

 

Gopura V

 

 

 

 

 

              

 

                                                                            Gardiens du temple inhabituels

                                                                               Entrée nord du Gopura IV

 

 

 

Gopura IV (façade orientée au Sud)

 

Gopura IV (façade orientée au Sud)
Détails : barattage de la mer de lait

 

Gopura IV (façade orientée au Sud)

photo en direction de l'Est

 

Bassin sacré au lion, à l'Est du Gopura IV

dit "le grand réservoir".

   

 

 

 

  

 

Allons-y pour
un petit coup de nationalisme ! 

 

 

Notre guide Ouk Sa Moeun et son épouse
et les incontournables JacOdi.

 

 

 

Vous reprendrez bien un
petit coup de nationalisme !

 

 

 

Deux derniers coups d'oeil avant de redescendre !

Nous quittons le camps ... pardon le site religieux et culturel !

 

 

Odile fait le V de la victoire pour dire notre satisfaction

d'avoir pu découvrir ce superbe site.

 

 

            

 

                                                                             Gopura I
                                                   dans le dos du photographe: la falaise de Pei Ta Da

 

                             Lien utile : UNESCO : site officiel de Préah Vihéar

 

 

Visite du 4 février 2012