Sambor Prei Kuk (à proximité de Kompong Thom)

 

Sambor Prei Kuk serait le tout premier site pré-angkorien d'importance du Cambodge.

Relativement préservé au coeur d'une forêt, malgré les intenses bombardements américains du début des années 1970 dont il a été victime.

 

Mais, tout d'abord, un mariage sur la route menant au site (nous arrivions au moment de la sortie du cortège de la pagode).

 

             

 

 

   
   
   

 

 

 

Les trois groupes de Sambor Prei Kuk :

Prasat Tao, Prasat Sambor et Prasat Yeai Poeun.

 

Site archéologique préangkorien, ancienne capitale du vaste royaume de Chenla, établie au début du VIIe siècle par le roi Içanavarman.

Ce fut le premier grand ensemble architectural khmer. Les archéologues parlent du Style de Sambor (ou Style de Sambor Prei Kuk) pour désigner cet art préankorien encore très proche de l'art hindou. Les plus beaux témoins en sont les grandes statues, que l'on voit surtout au Musée national à Phnom Penh.

Les trois ensembles se parcourent à pied en deux heures environ, au sein d'une forêt magnifique et paisible.

Les enceintes de chacun de ces vastes sites sont parfois visibles au sol (fondation de pierre ou restes de murs de brique). On est donc loin de l'état de conservation d'Angkor, c'est ce qui rend cette visite émouvante.

Les monuments sont en brique de terre cuite, merveilleusement sculptées. Plus de douze siècles plus tard, aussi peu protégés qu'ils aient pu l'être, ces sculptures et autres frises impressionennt par leur état de fraîcheur, malgré le passage visible du temps. Elles gagnent à être observées d'une certaine distance.
Vishnu et Çiva ou leurs avatars y sont souvent représentés.

Nous y étions à la saison sèche et avons brassé les feuilles mortes, souvent de grosses feuilles de teak.

 

 

 

Réminiscences de Ta Prohm (Angkor),
mais ici ce ne sont pas des fromagers.

 

 

 

 

 

 L'une de nos deux petites accompagnatrices polyglottes.

 

 

Corps de bâtiment non identifié
(Prasat Sambor)

 

 

Le seul projet archéologique actuellement en cours

(conduit par le Japon)

Prasat Sambor

 

 

Cratère laissé par une bombe de 250 kg larguée par un B-52

 

L'une des deux Tours octogonales

 Prasat Yeai Poeun

 

 

Les deux célèbres lions, gardiens
 (Prasat Tao)

 

 

 

Des lieux toujours sacrés

avec des offrandes fraîches

même en pleine forêt !

 

 

Une Durga encore en place et honorée

Probablement une copie....