PARTIE NORD DE SUMATRA

Galerie photos des tissus en fin texte

 

Cette région recouvre deux provinces indonésiennes: celle d'Aceh, à la pointe nord de l'île, et celle de Nord-Sumatra.

La première (qui compte actuellement près de 3 millions d'habitants) a toujours manifesté, jusque dans l'histoire post-coloniale récente, des velléités d'autonomie; le caractère strictement islamique de ses habitants et l'histoire de ce peuple fier n'y sont pas étrangers. Ce dernier, de plus, a toujours été aux premières lignes lors de contacts avec l'Inde et le monde arabe. La production textile d'Aceh est connue pour son utilisation de la soie, ainsi qu'en témoigne l'ancien kain ija présenté, dont le motif est proche de celui des ulos des BATAK.


A Nord-Sumatra (8,5 millions d'habitants), c'est surtout le pays des BATAK qui retient l'attention; ceux-ci sont originaires de la région du lac Toba, de l'île de Samosir - sur ce dernier - et des hauts plateaux environnants. La culture archaïque de ces ethnies, organisées en clans, est particulièrement intéressante et polymorphe; ainsi les BATAK excellèrent-ils dans la production mégalithique (comme leurs voisins insulaires de Nias), l'architecture et le tissage. Dans ce domaine, ils maîtrisent l'ikat, utilisent l'indigo, fabriquent des tissus hétérogènes, le ragidup, dont les éléments centraux (pinar halak) sont tissés selon une technique compliquée de chaîne complémentaire et de trame supplémentaire impliquant un changement de métier en cours d'ouvrage.
Selon la tradition, ce sont les hommes qui, habituellement, terminent les textiles batak par une bordure qu'ils tissent selon la technique de la trame cordée sur chaîne.
D'autres tissus connus sont les ulos, dont existent différents types, confectionnés également par ikat sur chaîne; leur beauté tient aux contrastes accentués entre deux (éventuellement trois) tonalités qui dessinent un motif d'une grande finesse tirant profit de la technique de l'ikat (ce flou néanmoins précis...). Les ulos sont parfois décorés de motifs brodés, voire de perles minuscules.


GEORGES BREGUET / JACQUES MARTIN ©

 

Collection privée JacOdi
Toutes images sont ©